cclm

Travaillons ensemble pour un lac en santé
COMITÉ DES CITOYENS DU LAC MANDEVILLE
Aller au contenu
QUI FAIT QUOI ET COMMENT ?
ORGANISATION DU MINISTÈRE DE L'ENVIRONNEMENT
Questions posées par le Comité des citoyens du lac Mandeville - Réunion du 18 décembre 2008

Quel est le rôle de la Direction Régionale et de l'expertise versus le rôle du Centre de Contrôle Environnemental du Québec ? (les deux dépendent du même sous-ministre)
Répondant: MDDEP
  • La Direction Générale de l'analyse de l'expertise s'occupe des différentes problématiques environnementales. Des fonctionnaires, par exemple, siègent sur les organismes de bassins versants. Ce sont eux qui veillent au suivi, par exemple, de la problématique des algues bleu-vert ou de l'application de cetains éléments de la politique de l'eau.

  • Le Centre de Contrôle environnemental a un mandat d'inspection et de vérification. Les fonctionnaires traitent les plaintes, reçoivent les PAEFs, les bilans de phosphore ferme par ferme et qui reprennent les mêmes données que dans les PAEFs. Les ressources sont cependant limitiées. Il n'y a que quatre (4) techniciens agricoles attitrés au suivi des exploitations agricoles. Il y également un programme du CCEQ « Lac par Lac » qui fait un suivi des lacs affectés.

À quoi sert la Direction du suivi de l'environnement sous la Direction Générale du développement durable?
Répondant: MDDEP
  • Elle sert à fournir l'expertise technique et scientifique nécessaire au suivi de l'environnement. C'est sous cette direction que le programme concernant les projets pilotes, dans le cadre de la lutte aux algues bleu-vert, ont été élaborés et sélectionnés. C'est aussi sous cette direction que l'on a le programme de Réseau de Surveillancee Volontaire des Lacs (RSVL) qui permet de caractériser les sources de migration du phosphore vers le lac Mandeville.

Tout droits réservés, Comité des Citoyens du Lac Mandeville
Conception:  J. Laliberté

Retourner au contenu