cclm

Travaillons ensemble pour un lac en santé
COMITÉ DES CITOYENS DU LAC MANDEVILLE
Aller au contenu
BONNES PRATIQUES
RECOMMANDATIONS DE NAVIGATION SUR LE LAC

MON LAC.. J'Y TIENS !



Le lac Mandeville présente une très faible profondeur ce qui le rend plus sensible aux apports en sédiments et à la prolifération des plantes aquatiques dont entres autres les algues vertes. Le passage des bateaux peut également endommager les herbiers aquatiques nécessaires à la bonne santé de notre lac et ainsi mettre en danger la vie de nombreuses espèces animales, entre autres, les poissons. Nos recommandations sont donc les suivantes:

  • Nous vous encourageons à limiter votre vitesse maximale à moins 10 Km/h :
    • dans les premiers 30 mètres (90 pieds) de la rive afin de ne pas nuire à la végétation aquatique qui filtre l'eau et nourrit les poissons
    • aux endroits dont la profondeur de l'eau n'est pas plus de 4 mètres (12 pieds). À cet effet, trois (3) bouées sur le lac vous informent de la nécessité de réduire votre vitesse à ces endroits peu profonds.

  • Nous vous suggérons de limiter votre vitesse maximale à 40 Km/h dans les zones de plus de 4 mètres (12 pieds) de profondeur, tout en respectant la distance de la rive et en restant toujours prudents. Si l'on tient compte de la faible superficie de notre lac, lorsqu'une ou deux embarcations circulent à haute vitesse sur le lac, elles prennent automatiquement le contrôle du lac et nous constatons que la navigation devient périlleuse pour les gens qui pratiquent des activités douces et écologiques.

  • L'utilisation de moteurs électriques ou de moteurs à quatre (4) temps sont priorisés. En effet, une embarcation propulsée par un moteur à deux (2) temps rejette 25% à 33% de l'essence et de l'huile qu'elle consomme. Il est bien évident que ces composantes d'hydrocarbures s'attaquent à toutes les formes de vie aquatique: poissons et autres espèces, végétaux aquatiques essentiels (eux-mêmes aidant à la survie de ces espèces en plus d'être des agents naturels de filtration de l'eau).

  • Les motomarines sont à éviter car leur hydropropulsion à angle prononcé agit comme un malaxeur sur notre lac peu profond, soulève les sédiments du fond et accélère ainsi la prolifération d’algues bleu-vert. Le projet de loi S-26 du sénat canadien « a pour objet de fournir aux autorités locales ... d’apporter des restrictions à l’utilisation de motomarines sur tout ou une partie d’une voie navigable afin d’assurer l’usage sécuritaire et la jouissance paisible ainsi que la protection de l’environnement ».

  • Nous vous demandons de bien vouloir respecter une bande riveraine de 50 mètres (150 pieds) afin de permettre la pratique sécuritaire d'activités nautiques douces telles que la pèche, le canotage, le kayak, la voile, le ponton, etc.

  • Lorsqu'une embarcation a circulé dans un bassin aquatique autre que le lac Mandeville, il est crucial de nettoyer le dessous de l'embarcation lorsqu'elles sont mises à l'eau dans le lac. Ceci a pour but d'éliminer toute contamination potentielle simplement pour la bonne raison qu'une embarcation ayant circulé préalablement dans un autre milieu aquatique potentiellement contaminé, elle peut à son tour contaminer notre lac. Assurez-vous également de passer le mot à vos visiteurs ! Petite recette: nettoyez à l'eau sous pressions (113kg/cm2)OU avec une solution d'eau javelisée à raison de 15ml d'eau de javel pour 4,5 litres d'eau savonneuse sans phosphore).

  • Pour l'installation d'une descente de bateau, une ouverture de cinq (5) mètres au maximum et en diagonale avec le lac s'avère la meilleure façon de ne pas nuire à la santé de notre lac. Et en passant, nous vous rappelons également qu'il est strictement interdit d'ajouter du sable sur les rives du lac car ceci empêche la croissance des plantes aquatiques nécessaires au maintien de la santé de notre lac.

Il s'agit ici de simples recommandations afin de préserver notre lac que nous voulons tous en santé et sécuritaire.

Merci de votre précieuse collaboration !
Tout droits réservés, Comité des Citoyens du Lac Mandeville
Conception:  J. Laliberté

Retourner au contenu